Qui êtes-vous ?

Ma photo
Grande amatrice de bière, de vin, de jeux vidéos et de mangas, je partage ma vie avec Luc mon mari et mon travail a mis temps d'aide soignante à domicile. Métier Ô combien enrichissant mais ô combien fatiguant et prenant. Je partage le reste de mon temps libre entre mon ménage, mon zhom, mes rats , mon chien et mon blog. Mais pourquoi y a que 24 heures dans une journée?

vendredi 24 juin 2016

Les gloss c'est pas mon truc, mais j'ai quand même craqué!

Hello ^^

Pour moi, les gloss c'est le truc que j'utilisais quand j'avais 15 ans et que je commençais à me maquiller.  J'avais pas envie d'en faire "de trop" et surtout, important, je me maquillais une fois l'an quarante. J'en mettais pas pour aller à l'école, je fuyais le liner comme la peste, je ne connaissais pas de base à paupière (d'ailleurs est-ce que ça existait déjà?) et j'avais pas envie de porter de rouge à lèvres. 

Mon seul et unique rouge était le Gaspacho de Maybelline (que je possède encore, bonjour l'invasion microbienne... mais qu'est-ce que j'aime sa couleur!) que je ne mettais que pour aller à une soirée... et j'en faisais peut être une par an a tout casser.

Donc mon allié maudit était le gloss. Que je détestais car je trouvais ça pâteux et collant.  Il m'a fallu presque quinze années avant d’essayer de revenir sur mon préjugé. 

Je te présente Flash Dance , de la gamme Infaillible Méga Gloss Dazzle (les pailletés) , chez l'Oréal Paris. (du coup j'ai "What a feeling" en tête...) 


Et lui... il ne colle pas, il se fait oublier sur les lèvres. C'est un plaisir à porter.


Son packaging est sympa: un tube carré, avec la marque gravée en argenté, un bouchon noir laqué qui prend bien les traces de doigts et une étiquette avec son nom sur le sommet du capuchon. 


Par contre son embout est... space! Vraiment bizarre mais en même temps hyper bien conçu car il farde super bien les lèvres. J'étais perplexe face à l'engin mais non, il fallait pas car il est bien pensé.

Sa couleur est un prune (oui, j'adore le prune!) pailleté. Alors tu n'a pas de grosses paillettes super visible mais il donne un éclat à la couleur.


C'est un gloss donc la teinte est en transparence dont très portable pour le travail ou celles (et ceux) qui n'aiment pas quand c'est trop voyant. Je l'applique en deux fines couches. 


Par contre il faut faire attention car l'embout délivre trop de produit donc j'essuie le surplus sur le bord du goulot. Niveau tenue, ça tient une heure trente grand max, bah oui, c'est un gloss, j'en demandais pas tant, ceux d'avant, ils tenaient même pas 30 minutes! 

Par contre il a un inconvénient non négligeable: il a un goût vraiment bizarre. Je sais que c'est pas fait pour être mangé mais je crois que tout le monde peut en ingérer sans le vouloir (d'ailleurs, on mange tous du rouge à lèvres sans avoir une addiction bizarre et dangereuse, ça passe avec les aliments, voilà!) et j’admets que du coup ça me freine un peu dans une utilisation plus quotidienne. L'autre bémol c'est qui si tu en pose trop, la matière migre sur le bord des lèvres et ça donne un rendu vraiment pas beau, comme si tu avais dessiné un contour à lèvre plus foncé que ton rouge.

Son prix était d'un peu plus de 7 € . Je n'ai pas récidivé car je crois que, définitivement, les gloss c'est pas mon truc! 

Et toi, team gloss, team rouge crème ou team matte?

Porte toi bien,

6 commentaires:

  1. La couleur est très jolie ! C'est vrai que moi je suis pas du tout gloss, mais vraiment pas. Par contre j'éprouvre un amour fou pour les liquide mattes :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je reste une fan inconditionnelle du matte. Ça c'est un révolution cosmétique du tonnerre!

      Supprimer
  2. Réponses
    1. C'est vrai que la couleur est belle ^^

      Supprimer

Laisse moi une petite trace de ton passage j'y répondrais ;)